Ils l'ont dit lors des Questions d'actualité au Gouvernement sur Public Sénat - mercredi 23 novembre 2022

23 novembre 2022

Ils l'ont dit lors des QAG au Sénat

Propos recueillis par Tâm Tran Huy et Steve Jourdin

Mercredi 23 novembre 2022

Pas de discours d'Emmanuel Macron au Congrès des maires : 

Emmanuel Capus, sénateur INDEP de Maine-et-Loire et vice-président de la commission des finances :

"Passer 4 heures dans les allées, à portée de baffes des élus, me parait beaucoup plus constructif" (...) "Ca n’est pas du tout un signe de défiance, au contraire"

Voir l'extrait

 

Sur la hausse de la DGF :

Didier Rambaud, sénateur RDPI de l'Isère :

"Je trouve ça un peu fort de café" (...) "Il faut rappeler que sous les quinquennats Sarkozy et Hollande, c’est presque 14 milliards d’euros qui ont été amputés aux collectivités"

Voir l'extrait

 

Christine Lavarde, sénatrice LR des Hauts-de-Seine et vice-présidente de la commission des finances : 

"Cela me fait sourire… Un certain nombre de communes n’ont plus de DGF depuis le quinquennat Hollande. Elles accomplissent gratuitement, pour le compte de l’Etat, des missions régaliennes"

Voir l'extrait

 

Franck Montaugé, sénateur SER du Gers et vice-président de la commission des affaires économiques :

"Face à l’inflation, il aurait fallu 1,25 milliard pour maintenir le pouvoir d’intervention des collectivités. L’augmentation de 320 millions, c’est quatre fois moins que ce qu’il aurait fallu"

Voir l'extrait 

 

Sur les agressions d’élus :

Véronique Guillotin, sénatrice RDSE de la Meurthe-et-Moselle :

"On a eu deux fois plus de démissions d’élus entre 2020 et 2021, que pendant les six années précédentes" (...) "Les maires sont en première ligne, à portée de baffes. Nous sommes dans une situation difficile, avec une succession de crises"

Voir l'extrait 

 

Sur le Mondial au Qatar : 

Amélie Oudéa-Castéra, ministre des Sports et des Jeux Olympiques et Paralympiques :

"Est-ce qu’il reste des espaces de liberté où l’équipe de France peut exprimer son engagement en faveur des droits humains ? La réponse est oui" (...) "Il leur reste des semaines où ils pourront porter ces messages"

Voir l'extrait 

Expert

Contact Presse