Jean-Pierre Raffarin l'a dit dans "Bonjour Chez Vous!" sur Public Sénat

18 mars 2021

Jean-Pierre Raffarin, ancien Premier ministre, l'a dit dans "Bonjour Chez Vous!" sur Public Sénat

Propos recueillis par Oriane Mancini et Julien Lecuyer de La Voix du Nord

Jeudi 18 mars 2021

Sur la situation sanitaire : 

"La situation sanitaire est complètement inédite. L'imprévu domine. Je trouve qu'il y a beaucoup d'arrogance dans la vie politique. Quand on est en guerre, on ne discute pas le rôle des officiers."

Voir l'extrait

"En crise, on se bat contre l'ennemi. L'ennemi c'est le virus, pas le gouvernement."

Voir l'extrait

Sur la décentralisation en France : 

"La décentralisation : c'est des libertés, en échange de responsabilités."

Voir l'extrait

"La Loi 4D est minimale. Elle ne traite pas la santé et l'emploi qui devraient être au cœur de la décentralisation."

Voir l'extrait

Sur la suspension du vaccin AstraZeneca :

"Le Président @EmmanuelMacron n'a pas pu faire autrement que de suspendre le vaccin AstraZeneca. C'est à l'Agence européenne de prononcer une cohérence scientifique."

Voir l'extrait

Sur l'unité de l'Union Européenne concernant la stratégie vaccinale :

"Le monde est en train de s'organiser de manière bipolaire entre la Chine et les Etats-Unis. Si l'Europe se fragilise, nous pouvons sortir de l'Histoire."

Voir l'extrait

"Les vaccins sont devenus une arme diplomatique. Nous sommes dans une compétition internationale violente. L'Europe doit affirmer ses combats."

Voir l'extrait

Sur l'avenir des relations internationales :

"Aujourd'hui, l'essentiel pour les nouvelles générations est de protéger la planète. La planétisation représente une humanisation de la mondialisation. C'est une lueur d'espoir pour parvenir au consensus international."

Voir l'extrait

"La République à l'intérieur, la planétisation à l'extérieur."

Voir l'extrait

Contact Presse