Julien Bayou l'a dit dans "Bonjour Chez Vous !" - jeudi 17 mars 2022

17 mars 2022

Julien Bayou, secrétaire national d'Europe Écologie Les Verts l'a dit dans "Bonjour Chez Vous !"

Propos recueillis par Oriane Mancini et Julien Lecuyer (La Voix Du nord) 

Jeudi 17 mars 2022

Sur "l'autonomie" de la Corse :

"J'y vois de l'improvisation totale, il a fallu un drame pour que le gouvernement s'en préoccupe. L'idée serait de confier des pouvoirs législatifs à la Corse, qui pourrait lever des impôts, et le régalien à l'Etat."

Voir l'extrait 

"Je souhaite que ce débat puisse s’engager dans un dialogue hors situation de violence. Le gouvernement a voulu faire le dur plutôt que d'appliquer le droit sur le rapprochement d'Yvan Colonna. Appliquons la loi."

Voir l'extrait 

 

Sur le plan de résilience :

"Là encore, on est dans l'improvisation. L'aide à la pompe est indifférenciée, donc on aide ceux qui consomment le plus. Engageons enfin la rénovation thermique : seules 2500 passoires thermiques ont été rénovées."

Voir l'extrait 

 

Sur Vladimir Poutine : 

"Emmanuel Macron a eu beaucoup de pudeur, c'est un dictateur et un criminel de guerre. L'extrême droite a été très complaisante et le RN ne peut faire campagne que grâce un oligarque russe. C'est le parti 'anti-France'."

Voir l'extrait 

 

Sur une complaisance avec Vladimir Poutine :

Contrairement à l'extrême droite, "Jean-Luc Mélenchon est plutôt piégé dans une vision 1950, où tout ce qui est anti-américain est bien. Le pacifisme, ce n'est pas regarder une population se faire massacrer par un agresseur."

Voir l'extrait 

 

Sur l'école : 

"Aujourd'hui, les vacances scolaires sont calquées sur l’industrie touristique du ski, qui concerne 10% de la population. Yannick Jadot propose une grande conférence où l'on puisse discuter avec les parents d'élèves et, enfin, les enseignants."

Voir l'extrait 

 

Sur la campagne présidentielle :

"On avait un Président qui se la jouait startup et révolution démocratique et qui aujourd’hui fait rentier monarchique en profitant le plus possible de cette position en surplomb. Cela pose un problème de légitimité."

Voir l'extrait 

"Ne laissons personne nous dicter le résultat de l’élection. Avec la situation en Ukraine se révèle la profondeur de vision des écologistes, qui avaient anticipé ces problématiques et sont les mieux à même de gérer la transition."

Voir l'extrait 

 

Sur une potentielle alliance avec la France Insoumise pour les législatives : 

"C'est un truc de tacticien, ils ont envoyé le courrier à Libération avant de me l'envoyer à moi.Jean-Luc Mélenchon n'a pas construit de logique de rassemblement. On se concentre sur la présidentielle."

Voir l'extrait 

Contact Presse