Julien Bayou l'a dit dans "Bonjour Chez Vous !" sur Public Sénat - mardi 12 octobre 2021

12 octobre 2021

Julien Bayou, secrétaire national EELV, l'a dit dans "Bonjour Chez Vous !" sur Public Sénat

Propos recueillis par Oriane Mancini et Stéphane Vernay (Ouest France)

Mardi 12 octobre 2021

Sur les mini-centrales nucléaires du plan France 2030 :

"C'est une fuite en avant. C'est irresponsable de miser l'avenir du pays sur une technologie qui n'existe pas, surtout après le fiasco de Flamanville."

Voir l'extrait

"Tout ça c'est bidon. Pendant ce temps-là le prix augmente. La solution c'est la sobriété donc la rénovation des logements, avec 0 avance et 0 reste-à charge."

Voir l'extrait

 

Sur le nucléaire :

"Il n'y a que 16% des Français qui sont pour la création de nouvelles centrales. Il faut se poser la question presque métaphysique de notre rapport aux générations futures : dans quelle langue vous dites "danger" dans 10 000 ans ?"

Voir l'extrait

"Le prix de sortie de l'électricité est deux fois moins cher pour des installations offshore éoliennes que pour l'EPR de Flamanville. Les gens très sympathiques comme Fabien Roussel 'intègrent pas le démantèlement."

Voir l'extrait

 

Sur la fiscalité écologique : 

"L'intégralité des recettes de la fiscalité écologique doit aller à la sortie de la dépendance. L'enjeu est de sortir de cette dépendance à la voiture pour aller travailler de certains ménages en réinvestissant dans les lignes de train.

Voir l'extrait

 

Sur la baisse de la taxe sur les carburants de Anne Hidalgo :

"Comment justifiez vous de faire un chèque à la personne qui a acheté un SUV pour faire les 800m qui les sépare de l'école ? L'action écologique c'est de réduire les dépenses contraintes."

Voir l'extrait

 

Sur le rapport Sauvé :

"Je ne voudrais pas que le débat se concentre sur le secret de la confession. On ne peut pas dire qu'il n'y a pas de responsable, pas de coupable. Il faut une réponse à la hauteur du drame."

Voir l'extrait

 

Sur le cumul des mandats :

"J’entends ces sénateurs et sénatrices qui disent qu’il faut absolument être maire pour avoir un lien avec le terrain. Non, vous pouvez appeler votre collègue qui est maire. Il y a une part d’hypocrisie."

Voir l'extrait

 

Sur la multiplication des candidatures à gauche :

"S'il y a plusieurs projets, il y a plusieurs candidatures. Si les socialistes tiennent à présenter un projet social-démocrate de croissance verte, très bien. S’il y a des convergences, nous assumerons un accord pour soutenir Yannick Jadot."

Voir l'extrait

Expert