Louis Aliot l'a dit dans "Bonjour Chez Vous!" sur Public Sénat

25 juin 2021

Louis Aliot, maire (RN) de Perpignan et Vice-président de Perpignan-Méditerranée-Métropole, l'a dit dans "Bonjour Chez Vous!" sur Public Sénat

Propos recueillis par Oriane Mancini et Fabrice Veysseyre-Redon (Groupe Ebra)

Vendredi 25 juin 2021

Sur le variant Delta : 

"Cela va être très difficile de reconfiner et de faire comprendre qu'il y a un nouveau danger. Je regrette que des traitements n'aient pas été suffisamment popularisés. Il faudrait arrêter l'hypocrisie."

Voir l'extrait

"Les gens en ont ras le bol. Ils souffrent énormément humainement parlant. Il y a des gens qui veulent vivre et qui sont totalement déconnectés du sérieux qu'il faudrait encore avoir."

Voir l'extrait

Sur l'abstention : 

"La démocratie, c'est le vote. Ne pas aller voter, c'est maintenir le système en place."

Voir l'extrait

Sur le parti politique du Rassemblement National : 

"La "lepénisation" permettrait à beaucoup de journalistes de nous taper dessus. Mais la normalisation nous a permis de doubler les votes avec Marine Le Pen."

Voir l'extrait

Sur la position du Rassemblement National lors du second tour des élections régionales

"La catastrophe est sous nos yeux : le chômage, l'insécurité, l'immigration massive. On ne peut pas changer de politique, si on ne change pas les dirigeants qui la portent."

Voir l'extrait

Sur le retrait de la gauche à l'élection régionale en Provence-Alpes-Côte d'Azur : 

"Je pense que Thierry Mariani l'emportera dimanche. Les électeurs de gauche ne vont plus systématiquement voter comme des moutons pour un candidat dont on leur a dit qu'il était nul. Les gens ne sont pas fous ni suicidaires."

Voir l'extrait

Sur le soutien de Nicolas Sarkozy apporté à Renaud Muselier : 

"Mais que pèse Nicolas Sarkozy qui est arrivé 3ème dans sa propre course interne au sein des LR ? C'est un Has been de la politique."

Voir l'extrait

Sur l'élection régionale en Occitanie : 

"Carole Delga a fermé la porte aux écologistes et à la France Insoumise qu'elle a méprisés. Elle veut gouverner seule. On a la seule Présidente de Région en France qui a été condamnée pour discrimination politique. On a affaire à la pire sectaire."

Voir l'extrait

Sur l'élection départementale dans les Pyrénées-Orientales

"Je crains que Jean Castex ait engagé les négociations entre la droite LR du département des Pyrenées-Orientales et la gauche socialo-communiste. Cela prouvera la collusion qui existe entre les uns et les autres."

Voir l'extrait

"Dans le cadre d'un contrat de gestion et pour éviter que la gauche continue à gérer le département des Pyrenées-Orientales, on peut s'entendre avec les LR."

Voir l'extrait

Contact Presse