Patrick Kanner l'a dit dans "Audition Publique"

11 mai 2020

Patrick Kanner, sénateur du Nord et Président du groupe Socialistes et Républicains au Sénat

 était l'invité d'AUDITION PUBLIQUE, présentée par Francis Letellier, en présence de Bruno Millienne, député MoDem des Yvelines et Dominique Estrosi Sassone, sénatrice LR des Alpes-Maritimes 

Sur la censure du Conseil Constitutionnel :

"On ne voulait pas que trop de personnes puissent avoir accès aux données médicales. Il ne faut sacrifier les libertés individuelles à une forme d'efficacité sanitaire"

Voir l'extrait

 

 

Sur la promulgation retardée de la loi de prorogation de l'état d'urgence :

"Ça va trop vite. A force de confondre vitesse et précipitation, on va faire du mauvais travail juridique"

Voir l'extrait

 

Sur le déconfinement du 11 mai :

"Aujourd'hui, manifestement, les choses semblent s'être bien passées. Tant mieux, mais c'était un pari à hauts risques"

Voir l'extrait

 

Sur une commission d'enquête sénatoriale :

"Je souhaite que la commission d'enquête se réunisse dès le mois de juin"

Voir l'extrait

 

Sur les réserves de masques :

"Il y avait 750 millions de masques en stock à la fin du quinquennat de François Hollande. S'il faut le prouver, on le prouvera"

Voir l'extrait

 

Vers un retour à une souveraineté nationale ?

"On est en train de redécouvrir l'Etat providence et la notion de souveraineté économique (...) Je me méfie comme de la peste de l'idée que la fermeture des frontières serait considérée comme la solution à nos problèmes"

Voir l'extrait

 

Sur l'accès aux masques :

"Les Français qui doivent reprendre le travail doivent être protégés. Des masques pour tout le monde, partout, gratuitement"

Voir l'extrait

 

Sur le retour à l'école :

"J'espère que le Conseil scientifique n'est pas un conseil décoratif, en fonction des opportunités politiques"

Voir l'extrait

 

Sur les soignants et personnels des Ehpad :

"Il faut une reconnaissance qui ne soit pas que par la prime (...) Il faut revoir le statut de ces personnels"

Voir l'extrait

 

Sur l'avenir de la réforme des retraites ? :

"Il est clair que pour nous, c'est l'abrogation de toute démarche velléitaire visant à la mettre en oeuvre"

Voir l'extrait

 

Sur le temps de travail :

"Les 35 heures ne peuvent pas être agitées devant les salariés, qui ne sont pour rien dans la situation économique dans laquelle ils se retrouvent"

Voir l'extrait

 

Sur la responsabilité des maires :

"Il fallait, dans une période particulière, faire que ceux qui allaient appliquer les décisions venant d'en haut, en matière de prise en charge de la sécurité sanitaire, ne soient pas mis en cause"

Voir l'extrait

 

Sur le régime de responsabilité pénale des décideurs amendé à l'Assemblée nationale :

"C'est trop simple de se dédouaner de ses responsabilités en s'appuyant sur le Conseil scientifique"

Voir l'extrait

 

Sur la transition écologique :

"J'y crois, mais pas avec des ordres venant d'en haut"

Voir l'extrait

 

Sur le second tour des élections municipales :

"Nous tenons à respecter ce qui est prévue dans la loi qui a été votée, à savoir, un rapport le 23 mai"

Voir l'extrait

 

Sur la fin de la saison de Ligue 1 et Ligue 2 :

"On aurait pu continuer, y compris à huis clos, le championnat"

Voir l'extrait

 

 

AUDITION PUBLIQUE est l'émission politique et parlementaire proposée par LCP-Assemblée nationale et Public Sénat,
en partenariat avec le Figaro Live, tous les lundis à 19h, en direct sur le canal 13 de la TNT et sur lefigaro.fr 

Experts

Contact Presse