Patrick Kanner l'a dit dans "Bonjour Chez Vous !"

19 février 2020

Patrick Kanner, président du groupe PS au Sénat et sénateur du Nord. 
Interview réalisée par Oriane Mancini et Stéphane Vernay (Ouest France) 
Mercredi 19 février 2020

 

 

 

Sur la réforme des retraites : 

"Je considère qu'une motion de censure c'est la fin d'un débat politique" {...} "Monsieur Mélenchon ne doit pas caporaliser la gauche".
Voir l'extrait

"Ce que nous demandions c’était un débat normal. Deux lectures à l'Assemblée, deux lecture au Sénat. Le gouvernement en a décidé autrement, pour passer à la hussarde. Qu'il assume ses choix".
Voir l'extrait

"Les flammes des grèves sont plus ou moins éteintes, mais les braises sont toujours là. Il ne faudrait pas grand chose pour que tout reprenne" {...} "Pourquoi cet entêtement, sur la forme et sur le fond de la réforme ?".
Voir l'extrait 

"J'en ai assez de présenter les retraités comme étant une charge pour la société. On leur dit 'quand vous êtes en retraites, vous coûtez.' Non, un retraité ne coûte pas, il contribue a la vie sociale, économique de notre pays" .
Voir l'extrait

 

Au sujet du plan de Macron sur le séparatisme : 

"Le mot de séparatisme est un mot intelligent. D'abord parce que le communautarisme n'est pas un délit dans notre pays. A Neuilly on vit en communauté : pas religieuse, mais en communauté" .
Voir l'extrait

"Le diagnostic est posé, il est juste. Les solutions, elles sont assez light"{...}"Je suis déçu par ce grand plan qui devait être annoncé hier".
Voir l'extrait

 

Sur les similitudes d'une centaine de quartiers avec Molenbeek : 

"une économie parallèle, la présence des prédateurs qui ont repéré des proies chez les jeunes dans les quartiers et une forme de lâcheté politique". 
Voir l'extrait 

 

 

Bonjour Chez Vous ! est la matinale de Public Sénat - canal 13 de la TNT,
en partenariat avec la Presse quotidienne régionale, les télévisions locales et les Indés Radios

Expert

Contact Presse