Sandrine Rousseau l'a dit dans "Bonjour Chez Vous !" - mercredi 4 mai 2022

4 mai 2022

Sandrine Rousseau, économiste, membre d’Europe Ecologie les Verts et candidate aux législatives à Paris dans le 13e arrondissement , l'a dit dans "Bonjour Chez Vous !"

Propos recueillis par Oriane Mancini et Stéphane Vernay de Ouest France

Mercredi 4 mai 2022

Sur les législatives :

"L’union de la gauche, ça fait quinze ans qu’on essaye de la faire. On a beaucoup avancé en quelques jours, laissez-nous encore quelques heures"

Voir l'extrait 

 

Sur l'union de la gauche : 

Sandrine Rousseau évoque des négociations "douloureuses". "En Bretagne il n’y a aucune circonscription pour EELV alors qu’il y a eu un bon score aux régionales. Mais on a préféré aller vers cet accord et répondre à la demande qui s’est exprimée"

Voir l'extrait 

"François Hollande a été l’un des artisans principaux du blocage et de l’émiettement de la gauche à la présidentielle (...) La déchéance de nationalité et les lois travail ne peuvent pas avoir un droit de veto sur ce qui se passe à gauche aujourd’hui"

Voir l'extrait 

 

Sur l'évocation d'une potentielle sortie de l'Union Européenne :

"Depuis la crise du Covid, nous sommes déjà en situation de désobéissance à l’Europe (...) Nous ne participerons pas à une sortie de l’UE. Les écologistes s’opposeront à cela"

Voir l'extrait 

 

Sur la réforme des retraites :

"La première mesure d'Emmanuel Macron a été de supprimer les critères de pénibilité, alors qu’il y avait eu des avancées sous François Hollande. Là-dessus : zéro confiance !"

Voir l'extrait 

 

Sur le burkini dans les piscines de Grenoble :

"C’est un non sujet. En France on a l’art de faire de l’habit des femmes un sujet politique (...) C’est un habit de message, évidemment, mais est-ce mieux de les laisser enfermées chez elles ?"

Voir l'extrait 

Contact Presse