Patrick Kanner l'a dit dans "Bonjour Chez Vous!" sur Public Sénat

29 juin 2021

Patrick Kanner, sénateur du Nord et président du groupe Socialiste, Écologiste et Républicain au Sénat, l'a dit dans "Bonjour Chez Vous!" sur Public Sénat

Propos recueillis par Oriane Mancini et Stéphane Vernay (Ouest France)

Mardi 29 juin 2021

Sur les propos d'Emmanuel Macron dans le magazine Elle au sujet d'un changement de premier ministre :

"On ne change pas une équipe qui perd. C'est le choix d'Emmanuel Macron de ne pas changer de Premier Ministre. Après un tel échec des municipales, des départementales et des régionales, le Président est pétri de certitudes."

Voir l'extrait

"Ce gouvernement est pléthorique. Avec la crise sanitaire, il n'y a que quelques Ministres qui ont pu sortir du lot, les autres sont passés dans une forme d'oubli généralisé avant l'heure."

Voir l'extrait

Sur les résultats de La République En Marche lors des élections régionales : 

"Je regrette qu'il n'y ait pas une expression concrète, c'est un grave échec pour la majorité présidentielle. Cela a commencé avec les élections municipales. La macronie n'a pas réussi son implantation territoriale."

Voir l'extrait

"En 2017, la pyramide d'Emmanuel Macron reposait sur sa base, aujourd'hui elle repose sur sa pointe. Elle est toujours en équilibre, mais elle peut basculer très facilement."

Voir l'extrait

Sur une réunion entre Emmanuel Macron et les parlementaires : 

"Ce ne serait pas anormal que pour la dernière année du quinquennat, il y ait une expression publique qui permette au Présidents de groupes de rencontrer le Président de la République. La démocratie a besoin de rendez-vous."

Voir l'extrait

Sur le taux d'abstention lors des élections régionales : 

"La principale raison de l'abstention des Français aux scrutins est la manière dont ils considèrent aujourd'hui que la politique peut changer leur vie. Là il y a un vrai sujet."

Voir l'extrait

Sur une union de la gauche pour la présientielle 2022 : 

"Dans l'union de la gauche et la perspective de 2022, les électeurs ont placé les socialistes en position de leadership qui nous oblige à créer les conditions du rassemblement."

Voir l'extrait

Sur le potentiel candidat de la gauche pour la présidentielle 2022

"La meilleure solution c'est qu'il y ait un candidat pour porter les valeurs de la gauche socialiste et de l'écologie. Anne Hidalgo est dans une dynamique et une détermination."

Voir l'extrait

"Carole Delga a été claire sur ses valeurs. Elle n'a pas caché son drapeau. Elle fait partie d'éventuelles solutions. On a un personnel politique qui est nombreux."

Voir l'extrait

Sur le parti La France Insoumise

"Le problème de la France Insoumise, c'est Jean-Luc Mélenchon. Il n'est pas la solution pour la gauche du gouvernement."

Voir l'extrait

Sur la relance de la réforme des retraites : 

"Le Président Emmanuel Macron est un joueur. Il joue avec l'intérêt de la France et des Français. La répartition de l'effort a été injuste pendant la crise sanitaire."

Voir l'extrait

Contact Presse