Philippe Martinez l'a dit dans "Bonjour Chez Vous !" - vendredi 29 avril 2022

29 avril 2022

Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT l'a dit dans "Bonjour Chez Vous !"

Propos recueillis par Oriane Mancini et Jefferson Desport de Sud-Ouest

Vendredi 29 avril 2022

Sur baisse du chômage :

"Les chiffres sont justes, mais il faut aller regarder derrière. Il y a eu une réforme de l’assurance chômage et sur un an, les radiations ont augmenté de 41%. C'est sûr que si on sort les gens des chiffres ..."

Voir l'extrait 

 

Sur le 1er mai :

"C'est une occasion exceptionnelle pour qu'on ne nous refasse pas le coup de 2017. Une grande partie du vote pour Emmanuel Macron n'a pas été un vote d'adhésion, il faut faire preuve d'humilité."

Voir l'extrait 

"Les partis politiques seront présents à l'arrière du cortège, comme tous les ans. Solidaires, FSU, l'Unsa participent, ce qui n'est pas habituel, FO aussi. Il ne faut pas que la pâte retombe."

Voir l'extrait 

 

Sur France Travail :

"Le Président de la République a l’habitude de changer le nom pour faire croire qu’il y a du changement, alors qu’à Pôle Emploi, il faut renforcer les effectifs. Il ne suffit pas de changer le costume."

Voir l'extrait 

 

Sur les salaires :

"C'est le sujet principal. Il faut une loi qui fasse que tous les minimas de branche suivent l'augmentation légale du SMIC. Ensuite il faut des négociations par branche sur tous les salaires."

Voir l'extrait 

"Ceux qui veulent augmenter les salaires en supprimant des cotisations nous reprennent d’une main ce qu’ils nous ont donné de l’autre."

Voir l'extrait 

 

Sur le point d'indice :

"Cela fait 12 ans qu'il est gelé, il faut minimum 10% d'augmentation."

Voir l'extrait 

 

Sur les retraites :

"Nous avons passé 2 ans à discuter des retraites, les choses sont claires, nous refusons toute augmentation de l’âge de la retraite. Pour les cotisations, il faut mettre plus de gens au boulot, faire augmenter les salaires."

Voir l'extrait 

 

Sur le pouvoir d'achat :

"Cela fait des années que l’on demande de réduire la TVA sur les produits de 1ère nécessité. Le RN essaie de reprendre des slogans des syndicats, mais Marine Le Pen (...) veut supprimer les cotisations, c’est un programme libéral."

Voir l'extrait 

 

Sur l'Ukraine :

"On nous parle de relocalisation, mais le bilan est maigre. Sur les semi-conducteurs, ça fait 1 an et demi que j'en parle à Bruno Le Maire. Il dit qu’il faut le faire, mais il ne se passe rien."

Voir l'extrait 

 

Sur le prochain Premier ministre :

"Ce n’est pas le nom qui est en jeu, c’est pourquoi faire. Elisabeth Borne a un bilan, celui du Président de la République."

Voir l'extrait 

 

Sur le nucléaire :

"La question, c'est d'avoir une entreprise 100% publique."

Voir l'extrait 

 

Sur la suggestion que Philippe Martinez continuera de rester à la tête de la CGT :

"Je suis motivé, combatif, mais on parlera de ça autour de mars 2023. Les salariés pensent à autre chose"

Voir l'extrait 

Contact Presse