Stanislas Guérini l'a dit dans "Bonjour Chez Vous !" sur Public Sénat - Lundi 7 mars 2022

7 mars 2022

Stanislas Guérini, député de Paris et délégué général d'En Marche l'a dit dans "Bonjour Chez Vous !" sur Public Sénat

Propos recueillis par Oriane Mancini et Fabrice Veysseyre-Redon

Lundi 7 mars 2022

Faut-il continuer à parler avec Poutine ?

"Il faut garder à tout prix ce canal-là. Aujourd'hui, Emmanuel Macron est le seul chef d'Etat qui continue à lui parler, à la demande de Poutine. Cela doit être noté"

Voir l'extrait

 

L’Ukraine dans l’UE ?

"Je pense qu’il est important de reconnaître leur statut de candidat, ce qui ne veut pas dire qu'ils rentreront du jour au lendemain, il ne faut pas abandonner nos critères de procédure"

Voir l'extrait

 

Sur l'énergie :

"Le marché de l'énergie en Europe est totalement dysfonctionnel. Aujourd'hui, le prix de l'électricité est fixé sur le prix du gaz. Ce sont des règles qu'il faut accepter de revoir"

Voir l'extrait

 

Quelle campagne pour Emmanuel Macron :

"Il profitera de tous les interstices de l'agenda international pour aller à la rencontre des Français" (...) Pour l'instant pas de meeting, "mais on a prévu que le candidat puisse se déplacer"

Voir l'extrait

 

Sur un place pour Nathalie Elimas dans l'équipe de campagne d'Emmanuel Macron ?

"Je ne suis pas persuadé" (...) "Si les choses se sont decidées de cette façon-là [...] c'est qu'il devait y avoir matière pour qu'elle puisse sortir du gouvernement"

Voir l'extrait

 

Sur la Présidentielle :

"On est à 430 000 adhérents à La République en marche ! Ils sont 3 000 par mois à nous rejoindre en ce moment pour faire campagne"

Voir l'extrait