Jean-Louis Bourlanges l'a dit dans "Bonjour Chez Vous !" - jeudi 12 mai 2022

12 mai 2022

Jean-Louis Bourlanges, député MODEM des Hauts-de-Seine, président de la commission des affaires étrangères à l'Assemblée nationale, l'a dit dans "Bonjour Chez Vous !"

Propos recueillis par Oriane Mancini et Julien Lecuyer de La voix du nord

Jeudi 12 mai 2022

Sur l'Ukraine : 

"L’armée russe a été très inférieure à ce que l’on pensait, mais l'équilibre est forcément précaire. La cohésion entre les américains et les européens dans le cadre de l’OTAN doit être maintenue. Jusqu’à présent, ça tient le coup"

Voir l'extrait 

"Les Américains ont la tentation de rejouer le match avec l'URSS, peut-être y a-t-il des arrières pensés électorales. Mais Emmanuel Macron a raison de dire qu’il faudra trouver une solution qui minimise l’humiliation de Poutine"

Voir l'extrait 

"Poutine s’est mis dans une situation d’impasse totale. Au départ, il voulait transformer l'Ukraine en 2nde Biélorussie. L'Ukraine pourrait être un 'voisinage commun'. Il y aura des gens, comme nous, pour aider Poutine à faire ce chemin"

Voir l'extrait 

 

Sur l'embargo sur le gaz et le pétrole russe :

"D’un côté Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon, et de l’autre, les forces républicaines traditionnelles, qui sont décidées à défendre nos valeurs, la liberté, la souveraineté des Etats, et à payer le prix."

Voir l'extrait 

 

Sur la Russie :

"Les Finlandais m’ont impressionné parce qu’ils connaissent les risques de tensions avec la Russie et ils sont prêts à assumer leurs responsabilités. J’ai été frappé de leur sang-froid et de leur détermination "

Voir l'extrait 

 

Sur la potentielle adhésion de l'Ukraine à l'UE :

"Nous en avons pour une éternité. En revanche, sur le plan politique, il faut offrir tout de suite une coopération politique à part entière. Je vois très bien le président de l'Ukraine présent au Conseil Européen."

Voir l'extrait 

 

Sur la révision des traités européens :

"Il faut imaginer que l’on ait des zones au sein de l’UE où l’on avance sur ces terrains là à la majorité qualifiée, même si d’autres comme les Polonais veulent rester sur le bord de la route."

Voir l'extrait 

 

Sur le Mali :

"Un membre de ma famille y est mort en opération. Voir que ceux pour qui on est mort vous traite comme ça, c’est extrêmement douloureux." Jean-Louis Bourlanges, qui se félicite du "consensus", et des propos "de solidarité nette" de Jean-Luc Mélenchon avec l'armée"

Voir l'extrait 

 

Sur la suggestion d'un Premier ministre de gauche :

"Il y a en France deux gauches et deux droites. Dans la majorité nous représentons une gauche libérale, attachée à la construction européenne. Le 1er ministre pourrait venir de cette gauche libérale et européenne"

Voir l'extrait 

 

Sur les législatives :

"Est-ce qu’on est pour la solidarité multilatérale, la démocratie représentative, pour une économie de marché tempérée par la puissance publique ou une toute autre ligne de rupture ? La réponse appartient au peuple français.."

Voir l'extrait 

Contact Presse